Forum asatru sur la Belgique ancienne et païenne
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De Bayard et les 4 fils Aymon au Sanglier des Ardennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Manaelle
Modérateur


Nombre de messages : 43
Age : 39
Localisation : Fosses-la-ville
Date d'inscription : 01/12/2008

MessageSujet: De Bayard et les 4 fils Aymon au Sanglier des Ardennes   Dim 8 Fév - 16:04

La Légende de Bayard et des quatre fils Aymon
Au terme d’une longue querelle qui avait opposé sa famille à Charlemagne, le Duc Aymon de Dordonne, ou d’Ardenne, s’en vint à la cour en signe de réconciliation...

Ses quatre fils l’accompagnaient pour être adoubés. Renaut, Alart, Guichart et Richard, et leur formidable cheval Bayard impressionnèrent tant par leur vaillance que l’Empereur en oublia sa rancoeur. Son neveu Bertholais devint même un fidèle ami de Renaut.

Mais à cette époque, les esprits étaient vifs et Renaut, le plus grand et le plus courageux des frères, était aussi le plus coléreux. Au cours d’un partie d’échecs avec Bertholais, une dispute éclata... D’un coup d’échiquier porté à la tête, Renaut tua le neveu de Charlemagne.

Fuyant Paris, les quatre frères Aymon rejoignirent la forêt des Ardennes où, avec l’aide de l’enchanteur Maugis, leur cousin, il bâtirent la forteresse de Monfort à Château-Regnault, où ils s’enfermèrent. Ils espéraient ainsi échapper à la vengeance de Charlemagne et au courroux de leur père, resté fidèle à l’Empereur.

Charlemagne les retrouva... La citadelle assiégée fut témoin de terribles échauffourées. Les quatre fils y montrèrent une ardeur et un courage légendaire. Le fabuleux cheval Bayard était capable, selon la rumeur, de franchir la Meuse d’un seul bond.

La célèbre monture et les quatre fils Aymon participèrent à d’épiques combats qui les menèrent des Ardennes à la Gascogne en passant par Jérusalem et Cologne...

Mais les légendes peuvent également susciter des vocations.
Ainsi vers le milieu du 15° siècle, l’Ardenne fut ravagée par le Sanglier des Ardennes...

Ce sanglier était en fait non pas un personnage, mais quatre parents, l’un plus féroce que l’autre, à s’être arrogé le même surnom : Jean de la Marck, sire d’Arenberg, Everard et Guillaume dit La-Barbe, et leur cousin Robert de Sedan.

Pour repaire, ils avaient le château-fort d’Aigremont, point de départ de l’aventure des quatre fils Aymon. Et comme s’ils avaient voulu s’identifier aux rebelles de la légende, le constant souci des la Marck fut de racheter, sinon de s’emparer sans exceptions de toutes les forteresses traditionnellement attribuées aux frères Aymon. Soit qu’il y ait eu sous ce dessein quelque motif occulte, une bravade ou encore un rite magique destiné à leur conférer des pouvoirs sur l’empereur, propre successeur de Charlemagne.

Les quatre condottieres passèrent sans vergogne d’un camp à l’autre, sautant de Louis XI à Maximilien. Leur existence n’était qu’une succession de rapines et de trahisons. Leurs soudards, la hure de sanglier brodée sur l‘épaule, volèrent, violèrent, massacrèrent sans distinction de parti.
Surprise en 1467, Huy fut livrée au pillage pendant deux jours. L’année d’après, ce fut le sac de Liège. Il s’emparèrent en 1474 de l’abbaye de Saint-Laurent à Momalle. Et après avoir sauvagement trucidé le vicaire général Troncillon sur le parvis de Saint-Trond, La-Barbe gagna la région de Cologne où il se délassa en interceptant les convois bourguignons. Rançons, impôts, objets du culte, bijoux s’entassaient dans les coffres du sinistre quatuor.

Coup dur : Aigremont tomba, livré aux flammes par le Prince-Evêque. Il le paya de sa vie, mais la tanière fut bientôt récupérée, tandis que Logne, Montfort, Hagimont, puissants nids d’aigle tous attachés à la geste des fils Aymon, furent mis en état de siège.
Le Pape venait d’excommunier la famille quand, en 1485, Guillaume la-Barbe fut victime d’un guet-apens à Saint-Trond. Aussitôt conduit à Maestricht, il fut décapité sans avoir eu le temps de livrer à quiconque le secret de la cachette où son fabuleux butin était entreposé.
L’exécution sommaire d’un des leurs n’avait fait qu’exciter la hargne et la fureur des la Marck.

Dans la mise à feu et à sang du pays de Liège qui suivit, Robert de Sedan se distingua par sa férocité. Il avait pris, raconte Brantôme, saint Marguerite pour patronne à cause du dragon – le Diable – couché à ses pieds. Et il avait coutume de brûler deux chandelles devant sa statue dans les églises, une pour elle, l’autre pour « Monsieur le Diable » avec ces mots :
" Si Dieu ne veut m’ayder, le Diable ne peut me manquer ..."

Pendant près de cent ans et comme si elle résumait leur cruauté et leur rapacité, la livrée sang et or des reîtres du Sanglier a fait trembler la population liégeoise. Du sang certes, Guillaume La-Barbe en avait fait couler plus que de raison. Mais tout l’or qu’il avait accumulé, il n’eut pas l’occasion d’en jouir.

Depuis six siècles, au fond de quelque cachette ou dans les ruines d’un des châteaux maudit où la Hure avait flotté, son fabuleux butin a défié la convoitise et les efforts de plusieurs dizaines de chasseurs de trésors....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
artuss



Nombre de messages : 35
Age : 52
Localisation : Housse (Liege)
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Pas Bayard   Mar 17 Fév - 15:13

Manaëlle,
cette legende parcourt toute la Wallonie et semble être le vecteur temporel d un epoque en substitut à des histoires ancestrales concernant des lieux lies à la vie des celtes ? Qu en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://users.mobistar.be/ardwenna/index.htm
 
De Bayard et les 4 fils Aymon au Sanglier des Ardennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Se méfier grandement de Bayard
» mon fils de 11 mois se reveille ds la nuit
» Jésus fils de Marie
» nervosité extrême la nuit pour mon fils de 10 ans
» a 2 ans mon fils ne veut pas dormir tout seul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sylva Arduinna :: La clairière :: Belgique légendaire-
Sauter vers: