Forum asatru sur la Belgique ancienne et païenne
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Traditions wallonnes : la grossesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Manaelle
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 43
Age : 40
Localisation : Fosses-la-ville
Date d'inscription : 01/12/2008

MessageSujet: Traditions wallonnes : la grossesse   Jeu 15 Jan - 20:29

Comme je me sens un peu concernée.... Un résumé d'un extrait d'un bouquin... Very Happy

Traditions de Wallonie (Jean Lefèvre) ed. Marabout 1977, p 175-176

La grossesse

Porter un enfant (rattind’ : attendre un enfant) est une chose glorieuse pour une femme wallonne. On a d’ailleurs une grande préoccupation du problème de stérilité et on cherche à y remédier par les moyens les plus divers.

Une femme enceinte porte une vie qui peut être mise en péril autant par des maladies que par des esprits maléfiques telles les makrales (sorcières).
De plus, avec l’héritage du christianisme, les wallons pensent que, puisque l’enfant n’est pas encore baptisé, il est plus vulnérable aux ennemis de Dieu, et sa mère, portant un non-baptisé, est même considérée comme païenne jusqu’à ses relevailles (son ramessement, son retour à la messe).
L’enfant, porteur du péché originel, ne pourra le racheter qu’à travers le baptême qui l’amènera dans la communauté des Croyants. Dans la tradition wallonne, le nom chrétien est d’ailleurs appelé « nom de baptême ».
Pendant sa grossesse, la future mère doit observer quelques précautions, comme éviter tout contact avec des personnes étrangères (et donc suspectes), difformes, laides, ou des animaux particuliers qui pourraient influencer le visage de son enfant. Elle doit également satisfaire ses envies de boissons ou de nourriture sous peine de voir son enfant marqué par des taches aux endroits où elle se sera grattée en ayant ces envies.
Il lui est conseillé de prendre quelques précautions, comme un pèlerinage auprès des « Notre-Dame », mères par excellence, ou de Saint-Ghislain, patron de la petite enfance (beaucoup de wallons portent son prénom), ou encore de Saint André ou Saint-Laurent le Grillé, qui sont réputé pour faciliter la délivrance (sans que l’on sache exactement pourquoi). On dit d’ailleurs « Faites neuvaine à Saint André, pour qu’il sorte comme il est entré » (Cerfontaine) ou « « Saint-Laurent je vous prie, qu’il vienne dehors comme il a été dedans »
La femme enceinte peut également se procurer des cordons bénis pour mettre autour de sa taille. L’origine en est un geste utilitaire : pour accomplir un travail manuel, on se ceignait les reins pour éviter la clique ou le tour de reins. De plus, on sait que tout ce qui entoure forme un cercle protecteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Traditions wallonnes : la grossesse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traditions préparationnaires
» Complémentation et grossesse
» Argile et grossesse
» Ma grossesse
» acide folique pour une nouvelle grossesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sylva Arduinna :: La clairière :: Belgique légendaire-
Sauter vers: